ENSEMBLE CALLIOPÉE

 

Qui sommes-nous ? 

Fondé en 1999, l’Ensemble Calliopée est un ensemble de musique de chambre à géométrie variable, de deux à dix musiciens. Des artistes de niveau international, parfois rejoints par des artistes associés (chanteurs, comédiens, historiens etc.), qui conjuguent leurs qualités de soliste et de chambriste sous la direction artistique de Karine Lethiec.  

Que jouons-nous ? 

En parallèle des chefs-d’œuvre de musique de chambre classiques et romantiques, du duo au nonette, nous travaillons à la découverte et à la mise en valeur de nouveaux répertoires – du 19e siècle à aujourd’hui – et sommes commanditaires de nombreuses œuvres contemporaines.

Quelles formes prennent nos programmes ? 

Ainsi, nous présentons différents types de programmes : des concerts avec récitants, chanteurs et projections vidéo pour raconter une histoire faisant appel à tous les sens du spectateur, des concerts commentés où les œuvres sont replacées dans leur contexte historique et social afin de les rendre plus accessibles au grand public, ainsi que des concerts « traditionnels » où seule la musique s’exprime. Ces programmes peuvent être adaptés dans leur format, voire composés « à la carte », ou proposés sous forme d’actions culturelles ciblées (en milieu scolaire, hospitalier, pénitentiaire, du handicap ou d’insertion sociale).  
Depuis sa création, l’Ensemble Calliopée élabore des partenariats originaux et développe des projets interdisciplinaires dans le domaine des arts (exposition « Chagall » au Musée du Luxembourg, exposition « Au-delà des étoiles » et « Degas Danse Dessin » au Musée d’Orsay, exposition « Dada Africa » au Musée de l’Orangerie), de l’Histoire (résidence au Musée de la Grande Guerre depuis 2011 et au Musée d’Archéologie Nationale – Saint Germain-en-Laye depuis 2018) et de la science (Cosmophonies et Mozart et les étoiles avec Hubert Reeves). Au-delà de ceux-ci, l’Ensemble Calliopée possède plusieurs expériences dans des projets singuliers : l’élaboration et l’enregistrement de la bande originale du documentaire Juste avant l’orage de Don Kent diffusé sur Arte, ou encore la conception musicale d’une exposition, depuis les audio-guides jusqu’au disque du catalogue, pour « Mon violon m’a sauvé la vie » au Musée de la Grande Guerre de Meaux (2015).  

La transmission est également l’une de nos valeurs fondamentales, que nous développons au moyen de concerts et d’actions de démocratisation de la musique classique auprès des publics scolaires, au sein de centres pénitentiaires, hospitaliers, médico-sociaux etc. Nous concevons également des programmes « sur mesure » adaptés à des manifestations culturelles telles que des expositions, des projections et des événements d’échanges internationaux.

Nos partenaires ? 

Nous élaborons des partenariats sur le long terme avec des lieux de diffusion (Fondation des États-Unis à Paris, Théâtre Le Bouillon à Orléans), des collectivités (Saint-Cézaire-sur-Siagne depuis 2002 pour l’organisation d’une académie-festival) ainsi qu’avec des institutions culturelles et éducatives (Centre tchèque de Paris, Académie de Créteil, Académie de Paris, Bibliothèque Nationale de France). Dans le cadre de sa résidence au Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, l’Ensemble élabore des programmes autour de cette thématique labellisés par la Mission Centenaire 14-18, diffusés en France et à l’étranger grâce à de nombreux partenariats, parmi lesquels le département de la Seine-et-Marne, les Concerts de Poche, le réseau Paris-Bibliothèques ou encore l’Institut français de Londres. En 2017, l’Ensemble Calliopée initie deux nouvelles résidences proposant des concerts et des actions pédagogiques : la première dans le Val-d’Oise en préfiguration de la réhabilitation de l’auditorium Wanda Landowska à Saint-Leu-la-Forêt avec pour partenaires les villes de Saint-Leu, Taverny, le Conseil Départemental et la DRAC. La seconde, à Orléans de 2017 à 2019 au théâtre le Bouillon en partenariat avec l’Université d’Orléans. 

Où jouons-nous ? 

L’ensemble se produit dans des Scènes nationales, Halle aux grains de Blois, l’Hexagone de Meylan…, des scènes municipales, Scène Watteau de Nogent-sur-Marne, Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison, Théâtre Luxembourg de Meaux…, ainsi que dans des salles et festivals prestigieux, Théâtre des Champs-Élysées, Salle Gaveau, Opéra de Rouen, Hall Parnassos à Athènes, Salle Cortot, Auditorium du Musée d’Orsay, La Folle Journée de Nantes, Palais Neptune à Toulon, Les Flâneries de Reims, Festival Présences, Festival Pablo Casals de Prades, Auditorium de l’Institut français de Londres, Auditorium de San Diego, Gergiev Festival de Rotterdam, Sumida Triphony Hall à Tokyo…

 

Téléchargez la biographie complète de l’Ensemble Calliopée (PDF)