CosmoSono
Les ondes gravitationnelles, échos de nos origines

 

 

Ce spectacle propose un voyage fascinant à travers l’art, la science et l’archéologie en hommage à la récente détection des ondes gravitationnelles prédites par Einstein. Ces ondes, vibrations créées au fin fond de l’univers, ont traversé le temps et l’espace. Elles sont la source d’inspiration d’une œuvre artistique originale. Depuis les profondeurs des grottes préhistoriques jusqu’aux derniers instruments astronomiques, l’homme n’a de cesse d’interroger sa relation au cosmos.

Une célébration d’une des plus grandes découvertes cosmologiques de l’humanité par la musique avec des œuvres du répertoire baroque, classique et moderne jusqu’à la création contemporaine (Kryštof Mařatka, conception musicale de CosmoSono).

Téléchargez le dossier de diffusion

ÉQUIPE ARTISTIQUE

Kryštof Mařatka, création musicale, trans-instruments archaïques
Raphaël Dallaporta, artiste photographe, co-direction artistique

Ensemble Calliopée

Karine Lethiec, alto et direction artistique
Tony Di Napoli, lithophones
Anne-Cécile Cuniot, flûte
Laurène Durantel, contrebasse

Et Peter Wolf, astrophysicien, SYRTE, Observatoire de Paris

Lien vers le teaser : http://bit.ly/TeaserCosmoSono

 

PROGRAMME MUSICAL

Kryštof MařatkaSono 3 pour trans-flûte d'Isturitz et alto
Heinrich Biber, Passacaille pour contrebasse seule
Tony Di Napoli, Lithos pour lithophones
Jean-Sébastien Bach, Partita, Allemande BWV 1013 pour flûte seule
Kryštof Mařatka, Sono 2 pour ensemble de trans-flûtes archaïques, lithophones, alto
Erwin Schulhoff, Trio pour flûte, alto et contrebasse
Kryštof Mařatka, Sono 1 pour ensemble de trans-flûtes archaïques, lithophones, flûte, alto et contrebasse

Le programme musical peut varier en fonction des formats et du nombre de musiciens

PARTENAIRES

Pierre Nouvel, scénographe
Maison de la Musique Contemporaine
Musée d’Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye
David Laporal, archéologue, ethnologue et médiateur en archéologie
Équipe scientifique de la Grotte Chauvet - Pont d’Arc
Équipe scientifique de la Grotte d’Isturitz / Direction Joëlle Darricau
Stavros Katsanevas, astrophysicien, directeur de l’European Gravitational Observatory Ego-Virgo (Pise)
Matteo Barsuglia, directeur de recherche au CNRS et responsable de l’équipe Virgo au laboratoire APC
Irene Fiori, Valerio Boschi, Federico Pasletti, Éric Chassande-Mottin, astrophysiciens, Ego-Virgo (Pise)
Denis Savoie, astronome et historien des sciences
Nicolas Laporte, astronome, University College de Londres et Université de Cambridge, Directeur d’InfiniSciences
Jiří Grygar, astrophysicien tchèque

 

 

LA GENÈSE DU PROJET

COSMOSONO célèbre les débuts de l’astronomie multi-messagère dont nous sommes les témoins vivants. La découverte récente des ondes gravitationnelles issues de la fusion de trous noirs et/ou d’étoiles à neutrons produisant des vibrations dans l’espace-temps, ajoute le “rythme” ou dans un certain sens, le “son” du cosmos, à la compréhension millénaire de l’Univers en tant qu’image visuelle sublime mais silencieuse, donnant l’occasion d’aborder à nouveau l’intégration de l’humain dans le cosmos, la terre et la société.

Dès l’annonce des premières détections d’ondes gravitationnelles, l’artiste Raphaël Dallaporta élabore l’idée de mettre en interaction le son humain face à ces immenses détecteurs de sons du cosmos. Il travaille en partenariat avec l’astrophysicien Peter Wolf, spécialiste de la gravitation et de l’Espace-Temps à l’Observatoire de Paris-CNRS.

Intrigué par leurs projets entre musique, archéologie et science, Raphaël Dallaporta se tourne vers Karine Lethiec, l’altiste et directrice artistique de l’Ensemble Calliopée, et son mari le compositeur tchèque Kryštof Mařatka.

Karine Lethiec, conceptrice des projets Musico-Archéo ou Cosmophonies, élabore depuis une vingtaine d’années des projets mêlant Arts et Sciences, avec de ses amis scientifiques Georges Charpak ou Hubert Reeves.

Kryštof Mařatka développe un travail de créateur autour de l’Art pariétal et ses compositions repoussent les limites de l’imaginaire en faisant sonner les instruments de l’orchestre dans une inspiration paléolithique. Il pousse plus loin sa démarche en faisant construire des flûtes archaïques en bois, en roseau ou en os, sur les principes des flûtes préhistoriques comme celles retrouvées dans la grotte d’Isturitz ; il apprend à en jouer et les fait interagir dans certaines de ses compositions.

C’est ainsi que naît la première composition de ce projet, Virgo 1 pour alto et flûte archaïque harmonique (connue sous le nom de koncovka) qui sera jouée au cœur de la Central Room de l’interféromètre VIRGO à Pise et la première performance filmée de Raphaël Dallaporta, intitulée GW181124 (Gravitational Waves, film du 24 novembre 2018).

Tout pouvait arriver ou rien... Le détecteur ayant détecté cette musique, l’aventure peut commencer !

CosmoSono ose donc un certain rapprochement entre les études menées dans des laboratoires tels que Virgo (interféromètre détecteur des ondes gravitationnelles) et l’hypothèse anthropologique répandue chez les préhistoriens selon laquelle les populations préhistoriques se seraient rendues au plus profond des grottes pour entrer en connexion avec le cosmos et y élaborer leurs propres cosmogonies.

Pour la partie musicale de ce projet, Karine Lethiec et Kryštof Mařatka s’entourent de musiciens de l’Ensemble Calliopée, notamment de Tony Di Napoli qui joue des lithophones et sculpte ses pierres suivant un procédé ancestral tout en créant un monde sonore extrêmement novateur. Le projet associe également des instruments classiques, l’alto, la flûte traversière et la contrebasse et les personnalités engagées de leurs interprètes, Karine Lethiec, Anne-Cécile Cuniot et Laurène Durantel.

CosmoSono est donc une spirale créative réalisée harmonieusement par toute une équipe artistique et scientifique qui donne lieu à des performances sous plusieurs formats, mêlant interprétations musicales en live ou enregistrées, installations, œuvres graphiques, performances visuelles en temps réel, médiation dans des cadres aussi divers que des lieux d’expositions, des laboratoires de recherche, des observatoires, des salles de spectacles, des grottes préhistoriques

Le projet se veut accessible à un très large public et sort du cadre de la représentation traditionnelle grâce à des formats à géométrie variable, du plus simple au plus sophistiqué. Dans le cadre d’une programmation dans une salle équipée, la scénographie sera confiée à Pierre Nouvel.

CosmoSono s’attache à créer des ambiances acoustiques particulières et à raconter une histoire à chaque étape pour rappeler la cohérence de l’harmonie et des mouvements du monde.

En savoir plus sur le duo Kryštof Mařatka/Raphaël Dallaporta

COSMOSONO PAR ÉTAPES DEPUIS 2018

Samedi 24 novembre 2018

De la musique dans VIRGO - L’interféromètre « écoute »
Performance au sein de la Central Room de l’interféromètre EGO VIRGO Pise, Italie

Kryštof Mařatka, Virgo pour trans-flûte koncovka et alto / Voice of Intonational for Gravitational wave Observatory

Voir la création vidéo de Raphaël Dallaporta GW181124 : http://bit.ly/GW181124

En savoir plus sur l'interféromètre, Einstein et les ondes gravitationnelles

Mardi 4 février 2020

Performance musique et vidéo au Centre tchèque de Paris

Présentation de la sculpture GW181124 créée par Raphaël Dallaporta et Peter Wolf avec l’aide d’Aurélien Hees et Étienne Savalle du SYRTE, Observatoire de Paris. Représentation 3D de Virgo-II de Kryštof Mařatka, telle qu’enregistrée par le détecteur d’ondes gravitationnelles VIRGO lors de la performance du 24 novembre 2018 dans la salle centrale de VIRGO à Cascina.

Programme musical

Tony Di Napoli, Pierres, solo pour lithophones
Antonín Dvořák, Trio Dumky op. 90, extraits 1,2, 3, et 6 (Arr. K. Mařatka pour alto, clarinette et piano
Kryštof Mařatka, Virgo pour trans-flûte koncovka et alto / Voice of Intonational for Gravitational wave Observatory
Tony Di Napoli et Kryštof Mařatka, Improvisation, pour lithophones et cordes de piano
Olivier Messiaen, Abîme des oiseaux pour clarinette seule
Kryštof Mařatka, Báchorky, Fables pastorales pour alto, clarinette, piano et instruments populaires tchèques et moraves

En savoir plus sur GW181124

 

Jeudi 6 février 2020

Répétition au Musée d’Archéologie Nationale

Kryštof Mařatka, Sono 1 pour ensemble de trans-flûtes archaïques, lithophones, flûte, alto et contrebasse.

Avec Raphaël Dallaporta, David Laporal, Kryštof Mařatka, Tony Di Napoli, Karine Lethiec, Anne-Cécile Cuniot
et Laurène Durantel

 

Vendredi 28 février 2020

Performance-Rituel dans la Grotte d’Isturitz-Oxocelhaya

Œuvres de Kryštof Mařatka
Sono 2 pour ensemble de trans-flûtes archaïques, lithophones, alto
Sono 3 pour trans-flûte d’Isturitz et alto

Avec Raphaël Dallaporta, Kryštof Mařatka, Tony Di Napoli, Karine Lethiec

Kryštof Mařatka joue sur une reproduction en os de vautour de la flûte originale d’Isturitz
(conservée au Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye

Merci à Joëlle Darricau, propriétaire

 

Jeudi 27 août 2020

3 performances publiques

Grotte de Saint-Cézaire-sur-Siagne

Avec Kryštof Mařatka, Karine Lethiec, Anne-Cécile Cuniot, Laurène Durantel, Tony Di Napoli

Johann Sebastian Bach, Partita, Allemande pour flûte seule BWV 1013
Heinrich Biber, Passacaille pour contrebasse seule
Tony Di Napoli, Solo de lithophones
Kryštof Mařatka, Virgo pour trans-flûte Koncovka et alto

 

 

Vendredi 28 août 2020

Performance musique et vidéo avec conférence de l’astrophysicien Peter Wolf
Dans le cadre d’une résidence de création pendant les Rencontres musicales de Saint-Cézaire-sur-Siagne / 19e édition

Avec Kryštof Mařatka, Karine Lethiec, Anne-Cécile Cuniot, Laurène Durantel, Tony Di Napoli et Peter Wolf

Conférence de Peter Wolf

Programme musical

Tony Di Napoli, Solo de lithophones
Kryštof Mařatka, Sono 1 pour ensemble de trans-flûtes archaïques, lithophones, flûte, alto et contrebasse
Jean Sébastien Bach, Partita, Allemande BWV 1013 pour flûte seule
Heinrich Biber, Passacaille pour contrebasse seule
Erwin Schulhoff, Trio pour flûte, alto et contrebasse
Kryštof Mařatka, Sono 2 pour ensemble de trans-flûtes archaïques, lithophones, alto

 

 

 

Samedi 20 septembre 2020

5 Performances avec présentations
Dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine

Musée d’Archéologie Nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Avec Kryštof Mařatka, Karine Lethiec, Anne-Cécile Cuniot, Laurène Durantel, Tony Di Napoli

Présentations de Peter Wolf et Raphaël Dallaporta

Tony Di Napoli, Lithos / Création, commande de l’Ensemble Calliopée
Kryštof Mařatka, Sono 1 pour trans-flûtes archaïques, flûte, alto, contrebasse et lithophones
Erwin Schulhoff, Trio pour alto, contrebasse et flûte

 

 

SAISON 2020-21

Résidence de création au Musée d’Archéologie Nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Ateliers, conférences, performances-découverte

Spectacle CosmoSono / Musique et vidéo dans la Chapelle Royale le Samedi 19 juin 2021
à l'occasion des Journées européennes de l'archéologie.

Avec

Raphaël Dallaporta, photographe et artiste plasticien / co-directeur artistique
Kryštof Mařatka, création sonore / trans-flûtes archaïques

Karine Lethiec, musicienne, altiste / co-directrice artistique
Laurène Durantel, contrebasse et voix
Anne-Cécile Cuniot, flûtes
Tony Di Napoli, lithophones, artiste plasticien sonore

Et Peter Wolf, astrophysicien

X