LES RENCONTRES MUSICALES

DE SAINT-CÉZAIRE-SUR-SIAGNE

 

À l’initiative de la Mairie de Saint-Cézaire-sur-Siagne, cette académie-festival accueille depuis 2002 de jeunes musiciens issus des conservatoires supérieurs nationaux, régionaux et européens, invités à se perfectionner auprès des musiciens de l’Ensemble Calliopée en travaillant des œuvres majeures du répertoire de musique de chambre et du répertoire contemporain, aux cotés d’un(e) compositeur(trice) en résidence. 

Ce projet pédagogique leur permet de se perfectionner grâce à des groupes constitués autour d’un musicien de l’Ensemble Calliopée afin de préparer, en jouant tous ensemble, les différents concerts. Les répétitions publiques et les concerts dans différents lieux du village font de cette action de professionnalisation un moment de partage avec les habitants et les vacanciers, prenant la forme d’un festival au cœur du Pays de Grasse qui valorise son patrimoine.


 18e édition du 8 au 14 juillet 2019
Voix enchantées

Avec la soprano japonaise Shigeko Hata
Compositeur en résidence : Benoît Menut 

La 18ème édition des Rencontres musicales de Saint-Cézaire propose un programme musical autour de la voix, du répertoire classique à la création contemporaine en passant par les grandes pages romantiques, autour de Shigeko Hata, prestigieuse voix de soprano, rôle titre du Festival d’Aix en Provence en juillet 2018. 

Elle accueillera également le compositeur Benoît Menut, Grand Prix SACEM de la Musique symphonique en 2016 – jeune compositeur, qui définit sa musique comme “de l’énergie en sons, portée par du sens”. Avec un style à la fois lyrique et structuré, et une prédilection pour les cordes et les voix, il est très inspiré par la poésie et la littérature. 
Il propose d’écrire une nouvelle œuvre, donnée à Saint-Cézaire-sur-Siagne en création mondiale, « In Memoriam Markevitch », rendant hommage à cette grande figure musicale liée à ce village, d’après des extraits poétiques cités dans son ouvrage « Être et avoir été ». L’œuvre sera écrite pour soprano et cordes et créée par l’ensemble des musiciens des Rencontres.
 
Reconnu pour ses talents de médiateur auprès de tous les publics, il prépare également un spectacle pour enfants pour cette édition, « Le terrain de jeu de Benoît », un programme ludique et interactif, un voyage délirant avec un « savant un peu fou » dans le monde de la musique, de sa propre musique… une leçon de solfège pas comme les autres… des histoires, des contes… depuis la Fontaine, les contes russes, en passant par des haïkus japonais.
 
– Avec les musiciens de l’Ensemble Calliopée et des jeunes musiciens et jeunes chanteurs issus des grands conservatoires européens, venus se former au sein de ce projet unique de professionnalisation, qui propose des groupes constitués autour de musiciens professionnels et des concerts partagés.
 
– Un programme musical avec des concerts dans différents lieux du village, des répétitions ouvertes au public, des ateliers-rencontres et des ateliers-découvertes autour de la voix et de la création, ainsi que des actions de sensibilisation vers le jeune public et le public familial.
 
– Un répertoire riche et varié avec de belles pages dédiées à la voix en musique de chambre, avec des œuvres de Gabriel Fauré, Johannes Brahms, Antonin Dvorak, Robert Schumann, Heitor Villa-Lobos…
 
– Des œuvres de Benoît Menut à découvrir en concerts et en ateliers :
Prières œcuméniques, pour soprano et orgue
Le dormeur du Val,  pour 2 voix de femmes et piano, poème d’Arthur Rimbaud
Quantas, pour Soprano, violon, violoncelle et piano, sur des textes de Dominique Lambert
Au milieu de la mer, pour soprano et violoncelle (en breton)
Le Sel de la terre, pour alto et piano
O Vis Aeternitatis, pour violon solo et cordes
Stèles, pour quatuor avec piano, d’après l’œuvre de Victor Segalen
Les Iles, duo pour violon et violoncelle
Après une lecture de Dante, pour violoncelle et piano
Les Nombres, pour violon et piano
Micro-Suite, et Postlude pour violoncelle seul 
Les Sons Dessinés, 19 duos pour deux violons et/ou 2 altos
Etudes-Statue pour piano (La Valse de Camille Claudel, La Marianne, l’Argonaute…) 
Trois Poèmes Galants, pour soprano et piano
Le Matin, pour trio à cordes

Le Concert-spectacle pour enfants / public familial

« Le terrain de jeu de Benoit » 
Spectacle musical pour enfants – public familial 
avec Benoît Menut, compositeur, conteur et pianiste
Avec la participation de Frédéric Lagarde, piano 
et de Shigeko Hata, soprano
 
Un programme ludique et interactif, un voyage délirant avec un « savant un peu fou » dans le monde de la musique, de sa propre musique… une leçon de solfège pas comme les autres… des histoires, des contes… depuis la Fontaine jusqu’aux contes russes en passant par des haïkus japonais. 
 
Durée : 45’ / A partir de 6 ans
 
***
 
Benoît MENUT, compositeur 
 
“De l’énergie en sons, portée par du sens”, c’est la définition de la musique vue par ce compositeur brestois né en 1977 dans une famille de musiciens, qui reçoit en 2016 le Grand Prix SACEM de la musique symphonique. 
 
Élève de Pierick Houdy puis d’Olivier Greif, il se distingue par son style à la fois lyrique et structuré. Sa prédilection pour les cordes et les voix, pour la musique de chambre en général, l’amène à mettre en musique des auteurs, poètes et metteurs en scène, comme Florence Lavaud, Jacques Roubaud, Dominique Lambert, Christian Bobin ou Pascal Quignard. Il travaille avec des comédiens comme Daniel Mesguich, Marie-Christine Barrault…
Ce lien avec les mots tient une place primordiale dans son travail, dont les sources d’inspiration majeures restent la littérature et la poésie.  Témoins, Les Allées Sombres (pour le Trio Karenine), le Baiser de Marbre Noir, d’après Christian Bobin (pour l’Ensemble Accroche Note)… Il a écrit pour les orchestres symphoniques de Bretagne (en résidence de 2014 à 2019), des Pays de Savoie, de l’Opéra de Saint-Étienne… Pour ce dernier, il a travaillé à son premier opéra Fando et Lis, créé en mai 2018, sous la baguette de Daniel Kawka, avec la mise en scène et le livret de Kistrian Frédric.
Il fut résident à l’abbaye de La Prée de 2007 à 2009. Il est lauréat de la fondation Natexis groupe Banque Populaire (2008) ainsi que du prix SACEM de la Fondation Francis et Mica Salabert (2014).
Pour la saison 19-20, il s’attelle à un nouvel opéra, Stella et le maître des souhaits, qui sera créé par les chœurs de la Philharmonie de Paris et les musiciens de l’orchestre de Paris, à une pièce pour piano pour David Kaddouch (créée à la Scala de Paris) ainsi qu’à un triptyque symphonique, Les Abers.
 
Enfin, Benoît écrit de nombreux ouvrages biographiques (Guy Ropartz, Olivier Greif, Pierick Houdy) ainsi que pédagogiques, comme l’Ouverture à la musique (ed Lemoine). Pédagogue, il enseigne durant près de 20 ans dans différents conservatoires (CRR de Paris, conservatoire Ravel et Debussy…) et garde toujours une prédilection pour la transmission vers le plus grand nombre.

PROGRAMME MUSICAL

LUNDI 8 JUILLET
Rencontre avec Benoît Menut – 18h00

Salle des Moulins – Saint-Cézaire
L’occasion de découvrir ce compositeur qui définit sa musique comme « de l’énergie en sons, portée par du sens » à travers son parcours, son métier de compositeur et de pédagogue, des focus sur ses œuvres marquantes et son inspiration poétique et littéraire.

Mercredi 10 JUILLET
Je t’aime ! – 21h00

Église Saint-Césaire
Concert de l’Ensemble Calliopée, dans un programme de musique française pour soprano, quatuor à cordes et piano, véritable kaléïdoscope musical du sentiment amoureux mis en musique par les plus grands compositeurs français. 

Gabriel FauréLa bonne chanson, pour soprano, quatuor à cordes et piano
Claude Debussy, Clair de Lune, pour violon et piano
Ernest ChaussonLa chanson perpétuelle, pour soprano, quatuor à cordes et piano
Hector Berlioz, Les nuits d’été*, pour soprano, quatuor à cordes et piano
Charles GounodL’air des bijoux*, pour soprano, quatuor à cordes et piano
André MessagerJ’ai deux amants*, pour soprano, quatuor à cordes et piano
Isabelle AboulkerJe t’aime, pour soprano et piano
Benoît MenutTrois poèmes galants et Le matin pour trio à cordes
* Transcriptions par Franck Villard

JEUDI 11 JUILLET
Le terrain de jeu de Benoît – 14h30
Espace du Thiey – Saint-Vallier
Concert-spectacle pour enfants / public familial.
Un programme ludique et interactif. Un voyage délirant avec un « savant un peu fou » dans le monde de la musique, de sa propre musique… Une leçon de solfège pas comme les autres, des histoires, des contes depuis La Fontaine jusqu’aux contes russes en passant par des haïkus japonais.

VENDREDI 12 JUILLET
Atelier – Découverte avec Benoît Menut – 18h00

Église Saint-Césaire
Interprétation et travail sur des œuvres de Benoît Menut par les étudiants des Rencontres. Une occasion unique d’entrer dans le processus de création, au contact direct du compositeur qui explique ses œuvres, leur genèse et donne des clés de compréhension.

SAMEDI 13 JUILLET
Concert surprise – 18h00

Église Saint-Césaire
Des pages romantiques de musique de chambre aux plus grands airs d’opéra, un programme éclectique qui saura vous envoûter !

DIMANCHE 14 JUILLET
Cérémonie de la fête nationale – 12h00

Moment musical avec l’Ensemble Calliopée

Concert de clôture des Rencontres – 18h00
Église Saint-Césaire
Point d’orgue de cette semaine de partage, l’ensemble des musiciens se réunissent pour vous proposer des extraits de :

Johannes BrahmsSextuor à cordes
Robert Schumann, Quintette pour piano et quatuor à cordes
Antonin DvořakQuintette pour deux altos
Gabriel Fauré, Quintette pour piano et quatuor à cordes
Heitor Villa LobosBachianas Brasileiras, vocalise pour soprano et cordes
Ainsi que des airs d’opéra de Mozart et Rossini

Et la création mondiale de Benoît Menut,  Io seguo con disio (Je suis avec passion) pour soprano et cordes sur un sonnet de Laurent de Medicis, In Canzoniere n°XVII (hommage à Igor Markevitch, figure musicale liée à Saint-Cézaire).
Commande de l’Ensemble Calliopée pour les Rencontres musicales.

Avec :
Benoît Menut
, compositeur

Les musiciens de l’Ensemble Calliopée : 
Virginie Robillard
 et Camille Fonteneau, violons
Karine Lethiec
, alto et direction artistique
David Louwerse, violoncelle
Frédéric Lagarde, piano
Shigeko Hata
, soprano

Et les 18 professionnels de demain, étudiants aux CNSM de Paris et de Lyon, à l’Université Yale, à la Julliard School ou encore à la Haute École de Lausanne.

Violons : Maria Alejandra Jimenez, Milena Lagresle, Pauline Leroy, Dorian Rambaud, Celio Torina et Hanna Yakavenka
Altos :
 Samuel Campet, Emma Girbal, Adèle Girestet, Pierre-Pascal Jean et Nina Tonji
Violoncelles :
 Sarah Gandhour, Maiana Lavielle, Maria-André Mendoza et Pierre Poro
Piano : Kasuné Mori
Mezzo-soprano : Camille Hefnaoui
Baryton : Cyrille Laïk


RENSEIGNEMENTS
04 93 60 84 30
tourisme.stcezaire@paysdegrassetourisme.fr

 

X