Ombres et lumières en quintette

2 VIOLONS / ALTO / VIOLONCELLE / PIANO

 

Entre humour noir et profonde souffrance, les trois grands compositeurs que sont Arnold Schoenberg, Claude Debussy et Louis Vierne ont chacun répondu à leur manière à l’horreur de la Guerre. 

Trois esthétiques radicalement différentes, et pourtant contemporaines, s’expriment tour à tour.
Alors que le premier théorise une nouvelle méthode de composition, le dodécaphonisme, il écrit avec La Brigade de fer une marche militaire parodique digne des meilleurs comiques troupiers. Claude Debussy signe au même moment une Sonate pour violoncelle, sous-titrée « Pierrot fâché avec la lune » qui semble tout droit sortie de la commedia dell’arte, jonglant entre humour sarcastique et poésie mélancolique... À la fin de la guerre, Louis Vierne édifie en mémoire de son fils aîné mort au combat un Quintette pour piano et cordes de vastes proportions, qui mêle accablement, colère, tendresse, révolte et rage.

 


PROGRAMME

Claude Debussy - Sonate pour violoncelle et piano

Louis Vierne - Quintette pour piano et cordes op. 42

Arnold Schoenberg - La Brigade de fer, marche pour piano et quatuor à cordes


durée :
1h

 

 
avec
Maud Lovett, violon

 

© Centre tchèque
© Centre tchèque