ROMAIN LELEU, TROMPETTE

Romain Leleu - © Caroline Doutre

© Caroline Doutre

Romain Leleu est le leader de la nouvelle génération de trompettistes. Elu « révélation soliste instrumental » par les Victoires de la Musique Classique en 2009, il est considéré, grâce à son jeu alliant virtuosité et élégance, comme la relève du grand maître français Maurice André. 

Après avoir fait ses premières armes aux côtés d'Eric Aubier, Romain Leleu obtient le Premier Prix de trompette mention Très Bien et le Prix de Musique de Chambre mention Très Bien à l'unanimité au CNSM de Paris. Il se perfectionne ensuite auprès de Reinhold Friedrich à la Musikhochschule de Karlsruhe. En 2005, il est nommé Révélation Classique de l'Adami. Il est lauréat de la Fondation d'entreprise Banque Populaire (2009), de la Fondation SAFRAN pour la Musique (2010) et du Prix de la Fondation Del Duca de l’Académie des Beaux Arts (2011).

Il est présent sur les scènes des grandes salles et de nombreux festivals internationaux, parmi lesquels le Festival de la Roque d’Anthéron, le Festival International de Colmar, le festival de Menton, le Festival de Radio France Montpellier, les Flâneries Musicales de Reims, le Festival d’Auvers sur Oise, la Folle Journée de Nantes et du Japon, le Festival Musiq3 de Bruxelles, le festival Radio Classique à l’Olympia, l'Athéneum de Bucarest, le Seoul Arts Center, l'Ongakudo Hall Kanazawa, le Seoul Spring Festival, le Théâtre de l’Hermitage Saint Petersbourg, le Cincinnati Museum Center, la Salle Pleyel à Paris…

Avec son répertoire allant de la musique baroque aux créations contemporaines, Romain Leleu se produit en soliste en France et à l'étranger auprès  de nombreux orchestres français, comme l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre de Chambre de Paris,  l’Orchestre d’Auvergne, l'Orchestre National d'Ile-de-France mais aussi étrangers, comme  le Dresdner Kappellsolisten, Württembergisches Kammerorchester Heilbronn, le Baltic Chamber Orchestra, l’Orchestra Ensemble Kanazawa, le Slovak Sinfonietta, le Saint- Petersburg Hermitage State Orchestra... 

Il est aussi dédicataire et/ou créateur de nombreuses œuvres de compositeurs d'aujourd'hui comme Martin Matalon (Trame XII pour trompette et orchestre), Philippe Hersant (Folk Tunes pour trompette solo), Karol Beffa (Concerto pour trompette et orchestre, Subway pour trompette) Jean Baptiste Robin (Récits Héroïques pour Trompette et Orgue, le Chant de l’Ame pour trompette et orchestre)…

En musique de chambre, il se produit régulièrement avec Thierry Escaich, Adam Laloum, son frère, Thomas Leleu…

Son goût pour la transcription l'a amené à créer en 2010 l'Ensemble Convergences qui réunit autour de la trompette et de ses déclinaisons (bugle, cornet...), un quintette à cordes composé de musiciens issus des grands orchestres français. Avec Convergences, Romain Leleu revisite les «grands classiques» de la musique savante et populaire, une manière de donner un nouveau souffle au répertoire de la trompette. 

Après ses enregistrements consacrés aux grandes sonates pour trompette (Aparté), son enregistrement des grands concertos classiques (Haydn, Hummel, Neruda) est récompensé par le Classique d’Or RTL, 5 de Diapason, Pizzicato, Resmusica. L’album « Sur la route » (Aparté/ Harmonia Mundi - 2013), réalisé avec l’Ensemble Convergences, connaît un vif succès auprès du public et est l’une des meilleures ventes classiques de l’année.

Romain Leleu  anime régulièrement des mastersclass en France comme à l’étranger (nombreux CRR, académies du Spanish Brass Luur Metalls, Académie Internationale de Courchevel, Seoul National University, Tokyo College of Music, Merida International Brass Festival, Cincinnati Conservatory of Music, Tbilissi Conservatory of Music…).

Romain Leleu est directeur de collection aux Editions Gérard Billaudot Paris, et joue les instruments B & S de Buffet Group.