LA RÉSIDENCE ARTISTIQUE A LA

FONDATION DES ETATS-UNIS

Avec le soutien de la Mairie de Paris

L’Ensemble Calliopée et la Fondation des Etats-Unis partagent un intérêt commun pour la relation entre le patrimoine artistique et son contexte historique, en particulier, le début du XXème siècle, traversé par des bouleversements de tous ordres, et riche de nombreuses révolutions culturelles et artistiques. En effet, la Fondation, construite en 1929, est l’une des premières résidences du campus créé par André Honnorat, Ministre de l’Instruction Publique après la Première Guerre mondiale, pour accueillir des étudiants étrangers, et favoriser ainsi les échanges culturels et surtout la promotion de la paix entre les peuples. Patrimoine parisien d’une grande valeur artistique et très dynamique culturellement, la Fondation et son Grand Salon de style Art Déco, classé monument historique avec ses fresques du peintre franco-américain Robert La Montagne Saint-Hubert, offrent pour la musique un lieu idéal qui mérite d’être encore mieux connu.

Par ailleurs, l’Ensemble Calliopée a développé une expertise dans la valorisation des patrimoines culturels à travers des programmes musicaux mettant en lumière les liens entre l’Histoire et la Musique, comme par exemple la musique au temps de la Première Guerre mondiale dans le cadre de son partenariat avec le Musée de la Grande Guerre de Meaux, ou encore le nouveau projet de Centre culturel Wanda Landowska dans le Val d’Oise pour faire revivre l’Auditorium que la claveciniste avait fait construire en 1927 pour devenir son Temple de la musique.

L’Ensemble Calliopée et la Fondation des Etats-Unis ont donc décidé de s’associer pour mettre en valeur de manière originale le patrimoine commun, matériel et immatériel, né des échanges entre l’Europe et les Etats-Unis, en développant un ancrage territorial parisien permettant de fédérer un public parisien diversifié, et de sensibiliser de manière interactive et suivie le jeune public et les personnes éloignées de la culture. En ces années de Centenaire de la Grande Guerre, qui voient à la fois l’arrivée des Américains en Europe puis l’armistice, 2017 et 2018 sont des anniversaires porteurs d’une symbolique puissante de paix et de fraternité. C’est pourquoi il nous a semblé important de mettre l’accent sur la place des Etats-Unis comme lieu d’accueil des exilés européens, et cette rencontre de l’altérité comme le creuset d’une variété de formes et d’esthétiques musicales.

La Fondation des Etats-Unis accueille donc en résidence l‘Ensemble Calliopée sur la saison 2017-2018 qui permettra la création de deux programmes musicaux conçus pour raconter une « histoire » de différentes figures artistiques ayant émigré aux Etats-Unis depuis l’Europe.

Un premier concert le jeudi 30 novembre 2017 sur le thème Les Etats-Unis, « Terre d’accueil »

Un deuxième concert le mardi 27 mars 2018

Ces programmes musicaux seront présentés de manière conviviale et éducative par la directrice artistique de l’Ensemble Calliopée, Karine Lethiec, afin de resituer le contexte des différentes époques évoquées par les oeuvres musicales : ceci dans le cadre de concerts dans le Grand Salon ou au sein d’actions et d’ateliers participatifs.

Avec pour axe principal la volonté de transmission, cette résidence est l’occasion d’un travail de fond sur la thématique choisie avec les étudiants musiciens résidents à la Fondation qui participeront aux actions de sensibilisation auprès du public scolaire ou en milieu hospitalier.