Résidence de l’Ensemble Calliopée et Graciane Finzi à l’Université d’Orléans / Théâtre Le Bouillon

En partenariat depuis déjà trois ans, l’Ensemble Calliopée et le Théâtre Le Bouillon, centre culturel de l’Université d’Orléans, proposent une résidence à l’université pendant la saison 2018-2019 autour de la compositrice Graciane Finzi.

Cette résidence est un moment fort de rencontre sur le long terme entre des artiste et les étudiants. Elle s’exprime principalement à travers des enseignements, des ateliers et autres moments pédagogiques, qui débouchent sur des moments de créations. Ces programmations ont vocation à se dérouler sur le campus d’Orléans, principalement au Bouillon, le centre culturel de l’université d’Orléans, mais aussi hors les murs (en centre-ville, à la Source, sur les campus de Chartres, Châteauroux, Issoudun, Bourges, ainsi que sur les sites des ESPE Orléans, Blois et Tours-Fondettes.)

Cette résidence d’artistes a plusieurs axes d’interventions : découvrir l’œuvre de la compositrice Graciane Finzi, sensibiliser les étudiants à la création musicale et théâtrale contemporaine – à travers la création du conte musical La maison qui ne dormait jamais (musique de Graciane Finzi) -, sensibiliser les étudiants à l’histoire de la danse moderne et contemporaine – à travers un travail autour du spectacle de l’Ensemble Calliopée Isadora Duncan, quand la musique se fait danse en partenariat avec la chorégraphe Elisabeth Schwartz -, initier les étudiants à un corpus d’œuvres musicales classiques et contemporaines – travaillées lors de cette résidence – et enfin, travailler aux côtés d’un ensemble musical, d’une compositrice et d’une chorégraphe professionnels. Cette résidence inclut l’écriture d’une œuvre originale commandée par l’université d’Orléans à Graciane Finzi, qui sera créée par l’Ensemble Calliopée en partenariat avec des participants au projet.

 

Prochains temps forts de la résidence :

– lundi 21 et mercredi 23 mai 2019 / Théâtre Le Bouillon de l’Université d’Orléans 
Isadora Duncan, quand la musique se fait danse
spectacle musical conçu par Karine Lethiec, en partenariat avec la chorégraphe et danseuse Elisabeth Schwartz et le réalisateur Christian Boustani
avec la création intégrée au spectacle de Mémoire oubliée, 
ou l’art du mouvement d’Isadora Duncan, œuvre de Graciane Finzi pour 2 violons, alto, violoncelle, clarinette, piano et danseurs

avec l’Ensemble Calliopée : Maud Lovett et Christophe Giovaninetti, violons / Karine Lethiec, alto et direction artistique / Diana Ligeti, violoncelle / Frédéric Lagarde, piano
Céline Amartin, clarinette (étudiante du conservatoire d’Orléans)
des élèves de l’atelier chorégraphique de l’université d’Orléans (professeur : Valerie Bruez en partenariat avec la chorégraphe Elisabeth Schwarz)
avec la participation d’une chorale du conservatoire d’Orléans (direction : Emilie Legroux)
et Clotilde Courau, récitante (voix-off)

Voir le teaser du spectacle Isadora Duncan, quand la musique se fait danse

– 11 juin 2019 – Théâtre Le Bouillon de l’Université d’Orléans 
Création mondiale du conte musical La Maison qui ne dormait jamais
Musique de Graciane Finzi / Texte d’Olivier Cohen

avec l’Ensemble Calliopée
Karine Lethiec, alto et direction artistique / Carjez Gerretsen, clarinette et clarinette basse / Diana Ligeti, violoncelle / Aude Giuliano, accordéon
et les élèves des ateliers à l’ESPE Centre-Val de Loire, sites de Blois et de Tours Fondettes avec l’association théâtre de ESPE (professeurs : C. Ramat, V. Guilbault, M. Hugon, S. Lonqueu).

 

avec le soutien de la DRAC Centre-Val-de-Loire, de l’Université d’Orléans, du Crous d’Orléans-Tours, du Centre Chorégraphique National d’Orléans et de la SACEM