LES RENCONTRES MUSICALES – Du mardi 25 au samedi 29 août 2020

Cette 19e édition s’adapte à la situation sanitaire : reportée de juillet à août, elle n’accueillera que deux jeunes étudiants au lieu de la vingtaine habituelle, le clarinettiste Yan Mařatka et Adèle Brochot, flûtiste et violoniste.

L’Ensemble Calliopée propose de partager une immersion dans sa nouvelle création “CosmoSono – Les ondes gravitationnelles, échos de nos origines”, un voyage musical entre l’art et la science, un hommage aux récentes détections des ondes gravitationnelles prédites par Einstein, il y a environ un siècle ! Cette découverte fascinante est mise en lien avec l’hypothèse anthropologique selon laquelle les populations préhistoriques se seraient rendues au plus profond des grottes pour entrer en connexion avec le cosmos et y élaborer leurs propres cosmogonies.

L’Ensemble Calliopée s’associe pour ce projet au photographe Raphaël Dallaporta qui aime réaliser des connexions insolites entre histoire, sciences et art, déjà fort de son expérience au cœur de la grotte Chauvet ainsi qu’à l’astrophysicien Peter Wolf, spécialiste de l’Espace-Temps. Ils s’allient au compositeur Kryštof Mařatka qui développe un travail de créateur autour de l’Art pariétal, repoussant les limites de l’imaginaire en faisant sonner les instruments dans une inspiration paléolithique et faisant construire des trans-instruments archaïques sur les principes d’archétypes préhistoriques. Également inspiré par le lien entre origines et innovation, Tony Di Napoli construit et joue des lithophones, un des premiers instruments sonores composés de la même calcite que les grottes ornées.

Seront donnés des concerts-découverte sous différents formats et notamment un moment musical inédit dans la Grotte de Saint-Cézaire et une performance musique et vidéo. En parallèle, des moments musicaux seront proposés pendant la semaine dans différents lieux du village, notamment en extérieur, pour associer plaisir de l’écoute et découverte du patrimoine.

L’édition 2020 propose différentes rencontres autour des artistes du projet, s’attachant à mettre en résonance musique, archéologie, astrophysique et astronomie.

C’est le passé qui nous dit qui nous sommes. Sans lui, nous perdons notre identité.

Stephen Hawking

Avec l’Ensemble Calliopée

Karine Lethiec, alto et direction artistique,
Anne-Cécile Cuniot, flûte,
Laurène Durantel, contrebasse
Tony Di Napoli, lithophones
Kryštof Mařatka, compositeur, pianiste, trans-instruments archaïques
Peter Wolf, astrophysicien, directeur de recherche au CNRS
Christian Pollas, astronome – Observatoire de la Côte d’Azur

FLYER

EN SAVOIR PLUS

X