11
Nov
Horizons
dimanche 11 Nov 2018
17:30
77100
Meaux,
France
Horizons

Dans le cadre de la journée de commémoration du centenaire de l’Armistice de la Grande Guerre et de la Résidence de l’Ensemble Calliopée au Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux

Spectacle musical original, conçu pour le musée de la Grande Guerre par Karine Lethiec, Hubert Reeves et Jean-Pierre Verney. Avec une mise en lumière exceptionnelle du musée.

avec Hubert Reeves, astrophysicien / Jean-Pierre Verney, historien
les musiciens de l’Ensemble Calliopée :
Karine Lethiec, alto et direction artistique
Christophe Giovaninetti et Camille Fonteneau, violons
Florent Audibert et Diana Ligeti, violoncelles
Antoine Sobczak, contrebasse
Anne-Cécile-Cuniot, flûte
Michaela Hrabankova, hautbois
Aude Giuliano, accordéon
Frederic Lagarde, piano 
et leurs invités 
Michel Lethiec, clarinette
Chiara Skerath, soprano

Voir la rencontre entre Hubert Reeves, Jean-Pierre Verney et Karine Lethiec autour de ce spectacle


PROGRAMME MUSICAL

Wolfgang Amadeus Mozart, air S’altro che lacrime
extrait de l’opéra La Clémence de Titus KV 621 pour soprano, quintette à cordes, flûte, hautbois et clarinette 

Philippe Hersant, Purgatorio 
création mondiale pour soprano, clarinette, trio à cordes et accordéon, d’après la traduction du poilu André Pézard de La Divine Comédie de Dante / extrait du premier chant du Purgatoire

Georges Gershwin, Summertime
extrait de l’opéra Porgy and Bess, pour clarinette et cordes 


Un événement poétique et musical inédit pour commémorer les cent ans de l’Armistice ; un dialogue entre deux humanistes qui s’interrogent sur le passé pour mieux se tourner vers l’avenir. La musique leur répond avec toute sa force symbolique dans un programme musical de Wolfgang Amadeus Mozart à Philippe Hersant, avec la création d’une œuvre originale commandée pour le spectacle, « Purgatorio ». Philippe Hersant s’est inspiré pour celle-ci de la Divine Comédie de Dante dans une traduction française de André Pézard, grand érudit et ancien combattant de la Grande Guerre :

C’est avec beaucoup d’émotion que je m’associe, avec l’Ensemble Calliopée, Hubert Reeves et Jean-Pierre Verney, à cette commémoration du Centenaire de l’Armistice au Musée de la Grande Guerre de Meaux. Parmi les grandes figures qui ont combattu pour la France et ont vécu l’horreur des tranchées, une m’est particulièrement chère. Il s’agit d’André Pézard, un des plus grands italianistes du siècle dernier, éminent spécialiste de Dante, à qui il consacra sa thèse « Dante sous la pluie de feu ». Pézard connut, lui aussi, la « pluie de feu », les bombardements et l’enfer sur terre, lors de l’interminable bataille de Vauquois.
J’ai choisi, pour lui rendre hommage, de mettre en musique (dans sa traduction éditée par la Pléiade) les six premiers vers du Purgatoire de Dante – moment où poète laisse enfin derrière lui le monde si cruel de l’Enfer et où « l’âme humaine de monter au ciel redevient digne… »

Désormais pour couvrir meilleures eaux
La nef de mon esprit hisse la voile,
laissant derrière soi mer si cruelle.
Je chanterai ce deuxième royaume
où l’âme humaine, en gravissant, se purge
et de monter au ciel redevient digne.

***

Précédant cette création, l’air S’altro che lacrime – extrait de l’opéra La Clémence de Titus de Mozart -, ouvrira le dialogue entre Hubert Reeves et Jean-Pierre Verney.
La Clémence de Titus est un opéra commandé à Mozart pour le couronnement de Léopold II comme roi de Bohême. Il le composa en un temps record, à la fin de sa vie, parallèlement à La Flûte enchantée et au Requiem. Ultime pièce du genre du compositeur, on retrouve dans La Clémence de Titus les thèmes qui lui sont chers, ceux du pardon et de la réconciliation, ainsi que la magie d’une musique portée par des airs d’une admirable humanité.

C’est le vrai triomphe des Lumières. C’est un opéra dont on ne doit pas nier la visée optimiste, la croyance en une raison souveraine, tenant compte de la faiblesse humaine, des limites de toute autorité, affirmant la légitimité du doute, de l’incertitude, […] quitte à ce que la crise soit durable et angoissante, le temps que lentement puisse s’imposer d’elle-même cette raison laïque, non-violente, profondément désarmée.
Denis Podalydès (metteur en scène)

Le spectacle sera suivi d’une nocturne musicale dans les collections du musée, de 19h30 à 23h
En savoir plus sur la journée de commémoration du 11 novembre au Musée de la Grande Guerre

Accès gratuit – réservation conseillée
Formulaire d’inscription


BIOGRAPHIES

 

Hubert Reeves, astrophysicien

Hubert Reeves est né à Montréal en 1932. Il fit des études au College Jean de Brebeuf, au Département de Physique de l’université de Montréal, au Eaton Laboratory de McGill University et au Physics Department de l’université Cornell à Ithaca. Il fut, en tant qu’astrophysicien, conseiller scientifique a la NASA de 1960 a 1964, puis Directeur de Recherches au CNRS en France tout en restant Professeur Associé au Département de Physique de l’université de Montréal. Succédant au Professeur Theodore Monod, il est depuis 2001, President de l’association devenue « Humanité et Biodiversité » dont l’action s’inscrit dans le cadre global de la préservation de la biodiversité dont l’humanité fait partie et dépend, et dans l’éthique du respect du vivant. Auteur de nombreux ouvrages dont plusieurs best-sellers, il est aussi un conférencier de talent. Il se passionne pour la musique, et est devenu récitant ou commentateur dans des œuvres musicales majeures.

Bibliographie sélective :
Patience dans l’azur
, Éditions du Seuil, Paris, 1981
Poussières d’étoiles, Éditions du Seuil, Paris, 1984
L’Heure de s’enivrer, Éditions du Seuil, Paris, 1986
Dernières nouvelles du cosmos, Éditions du Seuil, Paris, 1994
L’Univers – Créativité cosmique et artistique, Éditions du Lombard, Paris, 2016
Les Secrets de l’univers, Éditions Robert Laffont, Paris, 2016

Jean-Pierre Verney, historien

Né en 1946, Jean-Pierre Verney est un collectionneur et historien français spécialisé dans la Première Guerre mondiale. Ancien chargé de mission au ministère de la Défense, Jean-Pierre Verney est un spécialiste du premier conflit mondial. Il a amassé une collection d’objets (uniformes, objets du quotidien, pièces d’artillerie, journaux,…) consacrée a cette guerre et formant l’essentiel des collections du Musee de la Grande Guerre du Pays de Meaux, inauguré le 11 novembre 2011. Il a été commissaire de plusieurs expositions nationales sur la Grande Guerre. Il a participé aux bandes dessinées Putain de guerre ! et C’était la guerre des tranchées de Jacques Tardi, dans lesquels il rédige un petit guide historique sur la Grande guerre, illustré de photos d’époques. Il a été conseiller technique de Jean-Pierre Jeunet pour son film Un long dimanche de fiançailles.

Philippe Hersant, compositeur

Philippe Hersant est actuellement un des plus grands compositeurs français, salué par la critique et ses pairs et joué dans le monde entier par les plus grands interprètes. Prix d’écriture au CNSMD de Paris, Boursier de la Casa Velasquez à Madrid puis de la Villa Medicis à Rome, Grand Prix Sacem, nommé aux Victoires de la musique en 1986, 1993, 2005, 2010, 2015 et 2016, Grand Prix de la ville de Paris, Prix Nouveaux Talents de la SACD, Grand Prix de l’Académie du disque, Retrospective Hersant au festival Présences de Radio France en 2005, Grand Prix des lycéens.

Michel Lethiec, clarinettiste

Le clarinettiste français Michel Lethiec est actuellement considéré comme l’une des figures éminentes du milieu musical international. Artiste très présent sur les scènes de concerts et de festivals, il est également passionné par l’enseignement et participe très activement à la recherche et à la diffusion du répertoire. Il se produit en soliste et en musique de chambre, partenaire des interprètes et orchestres les plus renommés. Interprète enthousiaste de la musique de notre temps, il a créé de nombreuses pièces et concertos ; sa discographie comprend une vingtaine de CDs.

Professeur réputé, il a enseigné au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et actuellement au Conservatoire de Nice, tout en donnant régulièrement des master classes dans d’autres grandes écoles. Il est régulièrement invité dans les jurys de concours internationaux (Genève, Leipzig, Prague, Munich…) . Il est directeur artistique du festival Pablo Casals de Prades et Chevalier de l’Ordre national du mérite et de l’Ordre des arts et des lettres.

Chiara Skerath, soprano

Acclamée par la critique pour « sa technique brillante » et son « timbre velouté », la jeune soprano suisse Chiara Skerath a récemment fait des débuts remarqués dans les rôles de Mélisande à l’Opéra National de Bordeaux, Poppea à l’Opéra de Nantes ainsi que dans plusieurs productions à l’Opéra National de Paris. Elle est déjà lauréate de plusieurs concours internationaux dont le Concours Reine Elisabeth 2014, le Concours Nadia et Lili Boulanger 2013, le Prix Emmerich Smola 2012 et le prix « Jeune Espoir » au Concours de Marmande 2011. Elle est boursière et soliste du Prix Pour-cent Migros 2011 et 2012.

Chiara Skerath a déjà interprété de nombreux rôles mozartiens dont Zerlina (Don Giovanni) à l’Opéra de Versailles, Despina (Cosi Fan Tutte) à l’Opéra de Francfort, Servilia (La Clémence de Titus) à l’Opéra du Rhin, Ninetta (La Finta Semplice) au Queen Elizabeth Hall à Londres, Cinna (Lucio Silla) au Theater an der Wien, Susanna (Les Noces de Figaro) au Festival Operklosterneuburg ou encore Pamina (La Flûte enchantée) à l’Opéra de Saint-Etienne.

Son répertoire éclectique comprend également les rôles d’Eurydice et Amour (Orphée et Eurydice) de Gluck, Adina (L’Elisir d’Amore) et Norina (Don Pasquale) de Donizetti, Rosalinde (Die Fledermaus) de J. Strauss, la Chanteuse italienne (Capriccio) de R. Strauss, Eliza Doolittle dans la comédie musicale My Fair Lady

Elle chante sous la direction de chefs renommés, parmi lesquels Christian Thielemann, Marc Minkowski, Sir John Eliot Gardiner, Ingo Metzmacher, et Laurence Equilbey. Chiara Skerath affectionne particulièrement le répertoire du Lied et de la mélodie qu’elle a étudié avec Ruben Lifschitz à la Fondation Royaumont et se produit régulièrement en récital partout en Europe avec Antoine Palloc.

Elle a étudié auprès de Glenn Chambers au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et se perfectionne auprès d’Annick Massis.
Elle chantera le rôle de Clorinda dans La Cenerentola de Rossini à l’Opéra de Paris entre les 23 novembre et 26 décembre 2018.


INFORMATIONS PRATIQUES

Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux
Rue Lazare Ponticelli, 77100 Meaux
01 60 32 14 18 – www.museedelagrandeguerre.eu

Le musée ouvre gratuitement ses portes toutes la journée du 11/11 jusqu’à 23h
(fermeture lors des commémorations)

STATIONNEMENT 
Le parking du musée sera réservé uniquement aux personnes à mobilité réduite.
Parking gratuit sur le Champs de foire (centre ville)
Navettes gratuites jusqu’au musée.
Circulation coupée sur la Route de Varredes à proximité du musée de 17h à 19h

SPECTACLE
Durée : 1h
Présence souhaitée dans le parc du musée 15 min avant le début du spectacle
Pensez à vous couvrir


affiche : conception et création MGGM
Carte en cours de chargement