Anna Göckel

ANNA GÖCKEL, VIOLON

Née en 1992 à Marseille, Anna Göckel a sillonné avec son violon quelques unes des plus belles scènes musicales, de Tokyo à l’Opéra de Mexico, en passant par le Théâtre des Champs- Elysées à Paris, le Victoria Hall à Genève, la Herkulessaal à Munich, le Musée des Beaux-Arts de Montréal, la Salle Flagey à Bruxelles et le Festival de la Roque d’Anthéron.

Anna est nommée en 2016 « Révélation classique de l’ADAMI ».
Elle explore passionnément les différents répertoires qui s’offrent à la vie d’une violoniste, du répertoire baroque à la création contemporaine.
En soliste, elle collabore notamment avec l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Paris, le Lemanic Modern Ensemble, l’Orchestre de l’Opéra de Saint-Étienne, l’Orchestre de la Sorbonne, l’Ensemble Les Dissonances, l’UAEH Symphony Orchestra, CEPROMusic, le Neue Westfalen Philharmonie, le München Radio Orchestra, l’Orchestre de Chambre de Wallonie, le Concerto Budapest et l’Orchestre Philharmonique de Malte.

Passionnée dès son plus jeune âge par l’univers de la musique de chambre, elle co-fonde le Trio Karénine au sein duquel elle remporte à 21 ans le Concours de l’ARD de Munich, et avec lequel elle partage d’intenses années de recherche et de concerts (2009-2015). Elle est invitée à jouer et étudier à l’Académie de quatuor à cordes Seiji Ozawa, à l’European Chamber Music Academy, puis au Ravinia Steans Music Institute (USA).
En 2019, elle est en résidence dans deux hauts lieux de rencontres de musique de chambre, l’Open Chamber Music de Prussia Cove (UK) et le Marlboro Music Festival.

Elle s’est perfectionné auprès de Luc-Marie Aguera, et auprès de David Grimal à la Musikhochschule de Saarbrücken où elle obtient un diplôme de soliste. Elle s’est auparavant formée dans les classes de Boris Belkin aux Pays-Bas, de Jean-Jacques Kantorow et Svetlin Roussev au Conservatoire de Paris, ainsi que dans la classe du Quatuor Ysaÿe. Elle est également marquée et inspirée par les conseils de Menahem Pressler, Ferenc Rados, Donald Weilerstein, Maxim Vengerov et Miriam Fried. Ses concerts ont été radio-diffusés en France, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Suisse, en Autriche, et au Mexique. Elle a été invitée par Rolando Villazón dans l’émission « Stars von morgen » (ARTE ; 2014), et dans l’émission « Fauteuils d’orchestre » de Anne Sinclair (France3 ; 2019).

Lauréate de la fondation belge « Fonds Fravanni / Fondation du Roi Baudouin », son premier enregistrement « Sei solo » consacré aux Six Sonates et Partitas de J-S Bach, paraît en janvier 2018 sous le label NoMadMusic. Très chaleureusement accueilli par la critique, il est récompensé par le Coup de Coeur 5 Étoiles Classica.

Grâce au soutien de la Fondation Milanollo, Anna joue sur un violon de 1780 de Giuseppe Guadagnini.

X