À la recherche du manuscrit perdu

Ciné-Concert en trio à cordes 

Ce programme est bien plus qu’un simple concert. Il présente des manuscrits redécouverts récemment dans des conditions exceptionnelles. H. 136 de Martinu réapparu à Copenhague après 80 ans de mystère et le Trio de Gideon Klein miraculeusement retrouvé 50 ans après avoir été caché au fond d’une malle dans le camp de Terezin.

La projection du court-métrage H 136 entraîne le public dans l’histoire de la première composition du tchèque Bohuslav Martinů. Écrit en 1923 à son arrivée dans le Paris des Années folles qui l’envoûte, le manuscrit du Trio à cordes H136 est aussitôt envoyé à Prague et se perd ; on le retrouve 80 ans plus tard… Le film retrace cette histoire incroyable et nous fait entrer dans les coulisses de la création du trio à Paris par l’Ensemble ainsi qu’aux séances de leur enregistrement à Villefavard, village qui accueillit Martinů avant son exil aux États-Unis.

Le pianiste et compositeur tchèque d’origine juive Gideon Klein a à peine 22 ans lorsqu’il est déporté au camp de Terezin dont il contribue  à la vie musicale. Il meurt en 1945 à Auschwitz. Quelques jours avant son départ, il achève son Trio à cordes et confie à un ami une valise contenant l’ensemble de ses œuvres. Elle  est retrouvée par miracle dans les années 1990. Inspirée de la musique populaire tchèque et morave, c’est une musique vivante et passionnée comme pouvait l’être un homme de 24 ans.


Programme musical

Gideon Klein, Trio à cordes
Projection du film H.136, écrit par Karine Lethiec et réalisé par Olivier Ségard
Bohuslav Martinů, Trio à cordes H 136
création du Trio à Paris par l’Ensembe Calliopée en 2008
Milena Dolinova et  Kryštof Mařatka, Czardas VIII

X